Calendrier du jardin mois par mois

Que faire dans le jardin au mois de février

Dans le jardin d'agrément

De violents coups de froid peuvent encore survenir au début du mois de février. Par temps très froid, couvrez le pied de vos arbustes les plus frileux avec de la neige ramassée dans vos allées ou sur la pelouse. C’est un isolant naturel très efficace.

Les vivaces demandent votre attention: c’est le moment de diviser les touffes et de les installer en place. La meilleure manière de multiplier des
vivaces est de diviser les touffes avec le tranchant d'une bêche, de séparer la partie à replanter et de l’habiller (c’est à dire couper un tiers des racines et autant de végétation) avant de la réinstaller en terre.

C’est la meilleure période pour semer les fleurs vivaces de la famille des Renonculacées : renoncule, anémone ou aconit par exemple. Faites
les semis en terrine, dans un mélange de tourbe blonde et de sable de rivière. Cette technique, qui donne une levée plus régulière que celle des graines semées sous abri, est aussi valable pour les primevères. Ne les protégez pas du froid, mais des pluies, susceptibles de disperser les graines.

Nettoyez les troncs des arbres à écorce décorative (le prunus par exemple) avec une brosse dure et un gant de crin. But de l'opération:éliminer
mousses et lichens.

Si la terre n'est pas gelée, creusez les trous de plantation des arbres et des arbustes que vous installerez en mars (pour les espèces à feuillage caduc) et en avril (pour les arbustes à feuillage persistant et les conifères). De cette façon, la terre aura le temps de se reposer et de s'aérer. N'hésitez pas à mettre une généreuse couche de fumier dans le fond, tout juste recouverte d’une ou
deux pelletées de terre (le fumier ne sé- chera pas au soleil).

Si les pluies hivernales ont compacté vos labours superficiels, reprenez la bêche et remettez-vous au travail.Bêchez uneseconde fois pour bien aérer la terre. Profitezen pour éliminer les mauvaises herbes vivaces (pissenlits par exemple) quin’ont pas été détruites au cours du premier labour et qui n'ont pas manqué de repousser depuis décembre.

Si votre pelouse est couverte de chardons, la fin de l’hiver et le début du printemps (quand la végétation commence à reprendre après le repos hivernal) sont deux bonnes périodes pour vous e ndébarrasser.Si vous possédez un échardonnoir, c’est un jeu d'enfant. Sinon, utilisez du gros sel marin: déchaussez la plante et parsemez un peu de gros sel tout autour de la racine. Environ une semaine plus tard, les chardons seront passés de vie à trépas et vous serez tranquilles pour plusieurs années.

Taillez les buis déjà en place et plantez-en de nouveaux si le coeur vous en dit. Enterrez les jeunes plants jusqu'aux premières feuilles et arrosez-les chaque matin pendant une semaine (sauf en cas de gel).

Taillez sans tarder les clématites qui fleurissent au cours de l'été. Les espèces qui fleurissent au printemps seront simplement rabattues à la fin de
leur floraison. Dans les deux cas, il suffit de supprimer les pousses trop faibles et de couper les autres aux deux tiers de leur longueur.

Si vous en possédez, taillez les callicarpes dont les baies violettes commencent à tomber en rabattant les pousses de l’année précédente. La fructification de cet arbuste assez rare est d’autant plus abondante que vous aurez planté deux ou trois sujets ensemble, dans un endroit ensoleillé et abrité du nord.

Bouturez dans l'eau le laurier rose et l'hibiscus. Petite indication : les pousses qui reprennent le mieux sont les extrémitésdes tiges latérales, pas encore en boutons. Dans le cas du laurier rose, elles doivent être bien fermes (privilégiez les pousses brunes aux vertes, qui sont trop tendres). Pour les hibiscus, les meilleurs rameaux à bouturer sont vert tendre, avec une base déjà durcie et vert sombre. Dans les deux cas, repiquez-les dans un terreau très sableux dès que les racines ont atteint 6 ou 7 cm.

Les haies,elles aussi, méritent tous vos soins. Profitez de l'absence de feuilles pour en nettoyer l'intérieur. Éliminez les branches mortes, arrachez
les ronces... Mais laissez les feuilles mortes et les petits débris végétaux qui
se sont accumulés à la base de la haie: c'est un excellent paillis qui maintiendra les racines au frais en été. Bien entendu, respectez tous les nids d'oiseaux.

Sauf si la neige
vous les cache, inspectez les plantes de rocaille à feuillage persistant et les plantes vivaces à feuillage argenté. En cas de traces depourriture, entourez le collet des plantes atteintes avec une couche de gravier, afin d’isoler les premières feuilles de l’humidité du sol.

Binez les rosiers et nourrissez-les avec un engrais biologique enfoui à la griffe.

Installez un chèvrefeuille dans votre jardin. Le mois de février est parfait pour cette plantation, surtout s’il s’agit d’une espèce à feuillage persistantC’est une plante peu exigeante: un sol ordinaire et bien drainé, ainsi qu’une exposition plutôt ensoleillée lui conviennent à merveille. Si sa croissance est rapide, il faut cependant attendre sa deuxième année pour commencer à profiter de son parfum. Par la suite, vous pourrez chaque année
lui apporter un peu de compost et couper trois ou quatre grandes branches pour qu’il ne dégénère pas. Petite astuce: vous pouvez aussi
constituer une haie avec diverses espèces de chèvrefeuilles, espacées d'environ 30 cm. Idéal pour se laisser enivrer par un patchwork de sublimes parfums!

Dans le potager

La première quinzaine du mois de février n’est pas la plus active dans le potager. Travaillez le sol quand c’est possible (quand il ne gèle pas et quela terre n’est pas trop collante) et épandez du compost.

Si vous disposez d'une couche chaude (ou d’un châssis à chaleur de fond), semez poivrons et piments. Vous les repiquerez en mars-avril, toujours au chaud , dans des godets de tourbe. Vous patienterez jusqu'à la mi mai avant de les mettre en place sur un lit de terreau de fumier bien décomposé.

Vous avez oublié de les semer en novembre ? Rattrapez vous et semez vos fèves maintenant. Elles ne seront pas aussi robustes que si vous les aviez plantées à l'automne, mais elles vous feront tout de même de belles récoltes.

Les plantes racines sont nombreuses au potager: carottes, navets, etc. Apportez de la matière organique fraîche aux endroits où vous allez les cultiver.D’ailleurs, dans le Midi, vous pouvez maintenant commencer à semer en pleine terre (ou sous tunnel plastique) des variétés de carottes précoces. Vous pouvez étendre ces semis jusqu'à la mi mars.

Plantez l'échalote dans une terre ameublie, bien drainée et légère. La plantation se fait en rangs espacés de 25 cm, les plantsétant distants de
15 cm. N’enfoncez pas les caïeux à plus de 2 ou 3 cm sous terre, pointe en l'air. La récolte est prévue en juillet.

Semez les premiers oignons blancs,  directement en place et en sol léger. Espacez les lignes de 15 cm. Récoltez en juillet.

Si vous aimez l'ail rose de printemps, plantez-en en terre légère et peu fumée. Espacez les plants de 10 cm et les lignes de 20 cm. L’ail rose est de
plus longue conservation que l’ail blanc.

Si ce n’est fait, plantez oignons d'oignons blancs et ciboulette pour en profiter dans vos prochaines salades printanières.